fbpx

Faites des crêpes : connaissez-vous la chandeleur ?

par | Fév 3, 2020 | News et Actus | 0 commentaires

Il y a un peu plus d’un mois, on se régalait en famille ou entre amis avec une galette des rois. Maintenant, il est temps de laisser la place aux crêpes ! Eh oui, le 2 février, c’est la chandeleur : une fête annuelle célébrée 40 jours après Noël et qui tire son origine du mot « chandelle ». Cela vous intrigue ?

Découvrez en
plus sur l’histoire de la chandeleur et de ses origines traditionnelles grâce à
cet article ! Bonne lecture, et bonne dégustation de crêpes !

Remontons aux origines de la chandeleur

Les origines
de cette fête païenne sont encore floues. Il pourrait s’agir d’un rituel
romain, ou bien chrétien, ou encore d’une fête historique ou d’une tradition
populaire…

On retrouve des traces d’une célébration fêtée le 15 février à l’époque de l’Empire romain, durant laquelle le peuple sortait dans les rues avec des flambeaux pour célébrer le dieu de la nature Pan. Ce dernier pouvait protéger les bergers et leurs troupeaux, ainsi que favoriser les bonnes récoltes : « Si point ne veut de blé charbonneux, mange des crêpes à la chandeleur ».

C’est le
pape Gélase qui christianisera cette fête en 472. Le 2 février deviendrait
alors une célébration durant laquelle les croyants venaient allumer des cierges
dans une église pour les ramener ensuite chez eux. Cette tradition permettait
alors de mettre en avant la présentation de Jésus au Temple de Jérusalem, à la
fin de la période de Noël.

Mais alors, d’où viennent les crêpes de la chandeleur ?

Plusieurs
explications montreraient l’origine des crêpes lors de la chandeleur. L’une
d’entre elles propose que la forme arrondie et la couleur d’or d’une crêpe
rappelle le soleil, et marque donc la fin de l’hiver et l’arrivée des beaux
jours avec le printemps. Le dicton suivant souligne cette théorie :
« À la chandeleur, l’hiver se passe ou prend vigueur ». La farine
utilisée lors de la fabrication des crêpes est aussi un symbole de prospérité
pour la nouvelle année. Dans certaines régions de France, les paysans lancent
leurs crêpes par-dessus une armoire pour s’assurer de bonnes récoltes.

Il est
également raconté que le pape Gélase proposait des crêpes aux pèlerins venant à
Rome : cette tradition a ensuite été reprise par les catholiques.

Au 20ème
siècle est née une superstition : « Du bonheur aujourd’hui, jour de
la chandeleur, pour qui mange des crêpes une pièce d’or dans les doigts ».
Il faut donc faire sauter la toute première crêpe dans une poêle de la main
droite tout en tenant un louis d’or de la main gauche ». Cela était réputé
pour solliciter la chance et favoriser une longue prospérité à ses proches.

La chandeleur à travers le monde

Au Mexique, les familles se retrouvent autour des tamales, des crêpes imprégnées de sauce venant d’Amérique du sud. La fête de la chandeleur au Mexique est semblable à celle de la galette des rois en France. En effet, un gâteau est dégusté dans lequel se trouve une fève qui représente l’enfant Jésus. La personne qui trouve la fève doit alors préparer les tamales. Cette tradition a été transportée à travers le monde grâce aux familles mexicaines ayant voyagé. Cette tradition se retrouve d’ailleurs aussi en France.

Au Luxembourg,
il n’y a pas que les crêpes qui sont de la fête lors de la chandeleur ! Les
jeunes étudiants luxembourgeois attendent avec impatience cette fête qui est
proche de celle d’Halloween dans ce pays. Les enfants se munissent de lampions
colorés (les Liichtebengelcher) qu’ils ont fabriqués en classe et se baladent
dans les rues en cherchant des pièces de monnaie ou des sucreries.

Aux États-Unis
et au Canada, la chandeleur est remplacée par la « journée de la marmotte ».
Cette dernière consiste à attendre avec patience qu’une marmotte quitte son
terrier. Selon les mouvements et le comportement du petit animal, il est
possible de « prédire » si l’hiver sera plus ou moins long.

À vos fourneaux ! La recette des crêpes de la chandeleur

Pour cette
recette de 4 personnes, il vous faudra 250g de farine, 0.5L de lait, 50g de
beurre, 4 œufs, 2 cuillère à soupe de sucre et 1 pincée de sel.

Versez la farine
dans un saladier et incorporez-y le sucre, les œufs entiers et le beurre fondu.
Battez la mixture tout en versant le lait petit à petit. La pâte obtenue
devrait alors être fluide et lisse. Laissez reposer à température ambiante pendant
une heure et demie (ne négligez pas cette phase de repos, elle sera nécessaire
pour la suite !).

Versez la pâte dans une poêle chauffée. Petite astuce : mettez de l’huile sur la poêle entre chaque crêpe pour pouvoir les faire sauter. Pour faire voler votre crêpe, décollez-la à l’aide d’une spatule puis secouez la poêle pour la détacher du fond. Un coup de poignet sec vers le haut, et votre crêpe s’envole vers le plafond : à vous de vous entraîner à la rattraper !

Et pour une recette encore plus gourmande et bien manger, ajoutez des
rondelles de banane, du chocolat fondu, du beurre salé, de la fleur d’oranger,
du miel, de la pomme, du caramel… tous les goûts sont permis ! Bonne
dégustation !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This